News - Editorial Team

Cinq startups suisses honorés pour leur engagement en faveur de la protection du climat

Lors de son dixième StartUp Challenge, Swisscom recherchait de jeunes entreprises dont les solutions et les services contribuaient à la réduction des gaz à effet de serre. Les lauréats sont Almer Technologies, ECCO2 Solutions, mobileup, SmartHelio et Swiss Vault.

Les lauréates bénéficient désormais d’une Exploration Week sur mesure avec Swisscom et Venturelab. Photo: PD

19 septembre 2022

Le dixième Swisscom StartUp Challenge était entièrement placé sous le signe de la protection du climat et de la durabilité. Plus de 200 start-ups issues de 30 pays ont postulé cette année au programme d’encouragement. Lors du premier tour, un jury d’experts a sélectionné dix finalistes jusqu’à début août 2022. Leur point commun: toutes leurs innovations contribuent à réduire les gaz à effet de serre. L’éventail de solutions est vaste et va des applications IdO aux plateformes d’économie circulaire en passant par la technologie de l’hydrogène et des piles à combustible.

Le jury de dix personnes comportant des représentants de Fastweb, de l’EPF, de South Pole et de Swisscom a sélectionné les cinq lauréates aujourd’hui. Pour remporter la finale, les start-ups devaient soumettre des idées intelligentes et durables ainsi qu’un business model convaincant tout en faisant preuve d’esprit d’équipe et de détermination. Le jury s’est montré enthousiaste face à Almer Technologies, ECCO2 Solutions, mobileup, SmartHelio et Swiss Vault.

Les cinq lauréates ont décroché leur billet d’entrée à un programme d’exploration d’une semaine avec les experts en durabilité et TIC de Swisscom et un accès à l’écosystème Swisscom. Outre des ateliers, du coaching, un réseau d’entreprises de protection du climat et d’efficacité énergétique et des sociétés de capital-risque, les lauréates ont également l’opportunité de démarrer un partenariat avec Swisscom. En effet, en plus de son objectif de neutralité climatique, Swisscom souhaite économiser un million de tonnes de CO2 par an d’ici à 2025 en proposant à ses clients privés et professionnels des solutions TIC innovantes permettant de réduire nettement leur empreinte carbone.

Portrait succinct des lauréates

Almer Technologies s’attache à fournir aux entreprises des lunettes high-tech à réalité augmentée aux matériels et aux logiciels fabriqués en Suisse et offre ses services dans le monde entier. Ses services permettent de résoudre différents problèmes: les experts ne sont plus obligés de se déplacer dans les succursales étrangères, aucuns frais de transport ne sont générés et l’empreinte écologique de l’entreprise est réduite.

À l’aide d’une solution IdO/IA basée sur les données, ECCO2 diminue la consommation d’énergie pour le chauffage dans les bâtiments de 15% en moyenne et rassemble les données ESG pertinentes des bâtiments. Les propriétaires de biens immobiliers sont mis au défi par une consommation d’énergie élevée. Les coûts énergétiques, les obligations réglementaires et la pression sociale sont une véritable plaie. L’efficacité énergétique a un impact sur la valeur marchande pour les locataires et les investisseurs. La solution ECCO2 est rapide, abordable, peut être utilisée partout et est subventionnée par le gouvernement suisse.

mobileup est une plateforme d’achat et de vente de smartphones et de tablettes d’occasion. Tous les appareils sont vendus avec une garantie de 12 mois et un droit de retour de 30 jours. Le prix et la gamme de produits sont les critères les plus importants pour les clients. mobileup a donc mis en place des API pour les plus grands fournisseurs européens. Un algorithme détecte les appareils ayant le meilleur rapport qualité-prix, contribuant à faire correspondre l’offre et la demande.

SmartHelio est l’entreprise de Cleantech Data Intelligence enregistrant la croissance la plus rapide au monde. La solution de cette entreprise fondée par Bcorp et par Y Combinator est utilisée par des développeurs solaires leaders en Europe, en Asie et aux USA pour rendre leurs installations solaires rentables et durables. Suite à des investissements de 15 mio d’USD dans la recherche et le développement, SmartHelio a développé un logiciel qui prévoit en temps réel les erreurs dans les installations PV. Cela permet d’éviter les temps d’arrêt et d’améliorer le chiffre d’affaires jusqu’à 10%.

Swiss Vault est une entreprise d’innovation de données aidant la planète à gérer ses données de manière efficace et écologique. Swiss Vault fournit aux entreprises des technologies qui regroupent des solutions matérielles et logicielles pour une gestion des données à la fois meilleure, économique, résistante et respectueuse de l’environnement.

Dixième Swisscom StartUp Challenge: échecs, victoires, vente à Apple

«Nous avons répété avec eux jusque tard dans la nuit avant que les lauréats du premier StartUp Challenge ne fassent le pitch en présentant leurs analyses de cas aux grandes sociétés de capital-risque dans la Silicon Valley le lendemain», se souvient Stefan Kuentz, cofondateur du Swisscom Startup Challenge. C’était en 2013. Depuis, un nouveau monde s’est ouvert aux presque 40 lauréates du programme d’encouragement lors de leur visite dans la Silicon Valley. «Nous étions déjà allés à Palo Alto en 1998 avec notre avant-poste et voulions ramener un peu de l’esprit entrepreneurial californien dans l’univers suisse des start-ups, et bien entendu également trouver des candidats pour un investissement de Swisscom Ventures», raconte Roger Wüthrich-Hasenböhler, qui a lancé cette initiative en 2013 en collaboration avec Stefan Kuentz, Urs Stender (aujourd’hui chez Blue Lion) et Beat Schillig de Venturelab.

Depuis, quelque 2000 start-ups ont posé leur candidature au challenge et 45 ont participé au programme. Près de 100 jeunes entrepreneurs et entrepreneuses sont allés dans l’avant-poste de Swisscom et ont fait le pitch en présentant leurs analyses de cas aux grandes sociétés de capital-risque et aux géants de l’Internet. On compte parmi elles des start-ups comme Ava (2015), Creal (2019), Ecorobotix (2017), Geosatis (2014), Gmelius (2019) ou encore Nanolive (2016). Swisscom Ventures, un secteur de Swisscom, a également investi dans toutes ces start-ups. Six des start-ups lauréates ont entre-temps vendu leur entreprise, par exemple la start-up Regtech Qumram (2016) à Dynatrade ou la reconnaissance intelligente d’images Fashwell (2016) à Apple.

Certaines des anciennes du Swisscom Startup-Challenge figurent aujourd’hui dans le top 100 des jeunes entreprises suisses. 4 des 45 ont malheureusement dû interrompre leur voyage entrepreneurial. «En comparaison avec les statistiques des USA, le taux d’échec du Hall of Fame du Swisscom Startup Challenge est beaucoup plus faible», explique Beat Schillig de Venturelab. «Cela signifie que soit la sélection était excellente, soit nous prenons en Suisse moins de risques que les start-ups de la Silicon Valley et disposons encore d’un énorme potentiel d’innovation inexploité. Il faut en effet oser plus pour gagner plus!»

Thèmes

Cette story n'est pas disponible dans la langue souhaitée